Des hangars à plaquettes forestières pour un approvisionnement local

Par

Deux hangars pour la production de plaquettes forestières ont été inaugurés le 30 janvier dernier à St Martin de Boubaux. C’est le troisième projet de ce secteur des Cévennes, après les hangars de Lamelouze et de Cendras. Ces hangars permettent le développement de la consommation locale de bois. 

17/03/2020

St Martin de Boubaux

Jusqu’à présent les plaquettes qui alimentaient le réseau de chaleur municipal étaient achetées à un fournisseur du Nord Lozère. Maintenant, les plaquettes proviendront de la commune, ce qui a plusieurs intérêts : 

Des économies : Dans un premier temps, le bois utilisé sera celui appartenant à la commune. Pour l’année en cours, c’est le bois qui a été coupé pour implanter les hangars qui a été broyé, il n’aura coûté que le prix du broyage et du transport soit 1200 € pour 200 m3 (60 à 70 tonnes). Quand la totalité du bois utilisable appartenant à la Mairie aura été épuisé, c’est du bois se trouvant à proximité qui sera acheté, le coût de revient sera alors de 2000 € pour la saison, soit 3500 à 4000 € d’économie.

Ces économies seront répercutées sur le prix de vente, qui sera diminué. 

Une démarche écologique : Le cycle complet allant de la production à la combustion des 50 tonnes de plaquettes qui seront utilisées tous les ans rejette 5 tonnes de CO2.Avec du fioul ce serait 50 tonnes ! Nous réduisons ainsi notre impact de 45 tonnes !

En réalisant des prélèvements sur les bords de routes et autour des maisons, c’est également le risque d’incendie qui est limité.

Le projet de 135 000 € a été aidé financièrement par l’Etat : 45 000 €, l’Ademe dans le cadre de CEV Aigoual : 4 924 €, la Région : 13 420 € et TEPCV (territoire à énergie positive pour la croissance verte, démarche portée par le syndicat des Hautes vallées cévenoles) : 46 400 €.

Retrouvez la vidéo sur la web télé Télédraille, en cliquant ci-après : Inauguration hangar St Martin de Boubaux

Cendras

Le hangar d’approvisionnement a également été mis en route 2020. Le stock de 200 Map (“Mètre cube apparent plaquettes”, unité de mesure) permettra d’alimenter les chaudières de la mairie et du syndicat des hautes vallées cevénoles (800 m2). Le coût de 51 508 euros HT a bénéficié de subventions de TEPCV. 

Depuis plusieurs années le stockage des plaquettes faites avec le bois des forêts communales se faisait sous bâches respirantes. Avec le hangar, la commune économisera le cinquième du stock perdu auparavant chaque année et gagnera en qualité (plaquettes plus sèches).

Lamelouze

Le hangar a été mis en route pour la saison de chauffe 2019-2020. La plateforme permet d’alimenter des bâtiments communaux et des appartements. 

Le coût de 55 054 euros TTC a bénéficié de subventions de TEPCV. Comme pour Cendras, l’approvisionnement se faisait à partir de plaquettes stockées sous bâche respirante, qui n’est pas la solution idéale (remontée d’eau par capillarité). C’est l’association « Les Jardins du Galeizon », qui assure la coupe des pins et leur broyage.