Accompagner les scieries du territoire pour anticiper leurs problématiques de pérennisation

Scierie

Quatre scieries sont présentes sur le territoire de la charte forestière. Seule une scierie est considérée comme industrielle, avec un volume de 13 000 m3/an de produits finis (à destination principalement de la palette/caisserie). Les autres scieries sont considérées comme artisanales, produisant moins de 1000 m3/an. Elles utilisent principalement des essences résineuses (pins et douglas). 

Les scieries sont un maillon important de la filière bois car elles permettent la transformation locale de la ressource. De plus, elles permettent de garder des emplois sur le territoire (emplois directs en scieries, ou indirects par la récolte et le transport des bois).

La pérennisation de cette activité de sciage est donc un enjeu très important pour le territoire. Or, les scieries de petites tailles sont des entreprises de plus en plus menacées en France pour diverses raisons, dont des raisons économiques, ou d’adaptation au marché.

Cette action se propose d’accompagner les scieries du territoire par rapport à cette problématique de pérennisation, à travers une action de formation-développement, accompagné par l’association Adefpat.

Cout de l'action

Entre 300 et 900 euros/entreprises selon les cas

Les financeurs

Les objectifs

Calendrier prévisionnel 

Le Maître d’ouvrage

A définir

Les partenaires associés

Adefpat, CCI, ATCC

D'autres actions

20150619_taillis_chataignier_MoissacVF
9 septembre 2022

Action n°29 – Gérer la forêt nouvellement accessible avec la création de desserte

Mettre en place une gestion forestière durable sur les zones nouvellement accessibles
14 février 2020

Action 26 : Vulgarisation scientifique – recherche forestière

Vulgariser des articles pour rendre accessible des enseignements de recherche forestière De nombreux articles de recherche forestière sont publiés
Mont-Lozèrereduit_
18 mars 2020

Action 10 : Subventions forestières

Soutenir à gérer sa forêt pour préparer l’avenir