Labellisation du premier GIEFF du Gard

Nom de l'auteur : Serge MEURTIN, Propriétaire forestier et administrateur de l'ASLGF du Chambon

Un propriétaire forestier du GIEFF en plein élagage de cèdre - Crédit photo : Serge MEURTIN

L’Association Syndicale Libre de Gestion Forestière (ASLGF) du Chambon vient de voir valider son Groupement d’intérêt économique et environnemental forestier (GIEEF) par le préfet de région. Née en 2018, l’association regroupe 43 propriétaires pour une superficie de 277 hectares. Depuis, toujours appuyée par son gestionnaire historique, la coopérative Forêt Privée Lozérienne et Gardoise, elle a pu engager plusieurs chantiers. La création de son Plan simple de Gestion (PSG) a été suivie d’autres projets comme la constitution des servitudes de passage afin d’assurer la pérennité de la desserte forestière, la réalisation de coupes traditionnelles suivies de plantations pour remplacer le châtaigner dépérissant (7 propriétaires sur 14 hectares) ou la réalisation de coupes d’amélioration (5 propriétaires sur 10 hectares). Actuellement, elle participe activement avec le pays des Cévennes et le PETR Sud Lozère à l’expérimentation sur la collecte de la résine de pins maritimes (gemmage). Les services de la coopérative ont déposé le dossier de candidature au label « GIEEF » auprès de la DRAAF.  Les  propriétaires  forestiers  privés,  volontairement  regroupés  s’engagent  à  gérer durablement  la  forêt  de  façon  concertée  au  niveau  de  leur  territoire  forestier  en  recherchant l’amélioration de la mobilisation des bois et la prise compte les enjeux environnementaux et sociaux. Cette labellisation permet aussi aux propriétaires de bénéficier de majoration des aides publiques et d’un crédit d’impôt, grâce à cette garantie de gestion durable et sous d’autres conditions. Outre  les  enjeux  économiques,  l’obtention  de  ce  label  met  en  évidence  les  nouvelles  pratiques vertueuses dont l’association assure la promotion.

D'autres actualités

20200116_100958
17 mars 2020

Des hangars à plaquettes forestières pour un approvisionnement local

Des actions des communes de St Martin de Boubaux, Cendras et Lamelouze
Image1
18 janvier 2023

Se former aux travaux et au martelage en irrégulier sur la Forêt Irrégulière École du Bougès : ce sera bientôt possible !

Cette année, deux nouveaux modules de transmission de connaissances vont venir compléter les cycles de formation déjà existants. Ils se focaliseront
Le robinier faux-acacia choisi sur la première station - Crédit photo SHVC
11 août 2022

Le syndicat des Hautes Vallées Cévenoles s’invite dans le programme « Observatoire des saisons »

Dans le cadre de ses actions inscrites à la charte forestière Pays des Cévennes 2021-2024, le Syndicat des