Mener un/des Plan(s) de Développement de Massifs (PDM)

Présentation forêt des cévennesDe par l’importance des surfaces concernées et la position stratégique des forêts privées dans le projet de développement porté par le Pays des Cévennes et ses intercommunalités (80% de la surface forestière), la valorisation des forêts privées est un enjeu prioritaire de la Charte Forestière.

Le développement de la sylviculture des essences locales est un préalable à leur valorisation économique et au démarrage d’une filière forêt-bois intégrée et pérenne à l’échelle du Pays. Cela passe en premier lieu par la mobilisation des propriétaires concernés, aujourd’hui peu enclins à gérer leurs bois, par manque d’information, de connaissances techniques, de liens aux professionnels et de propositions de solutions aux différents problèmes posés. En effet, les propriétaires forestiers ne sont, dans leur immense majorité, ni professionnels du bois, ni techniciens de la forêt. Pour les amener vers la gestion durable et la valorisation de leurs parcelles boisées (par l’exploitation du bois mais aussi par des projets touristiques, paysagers, d’entretien contre l’incendie, de pastoralisme, de création de pistes…), il faut étudier, avec eux sur le terrain, les potentialités de leurs parcelles, les possibilités de regroupement foncier et économique avec leurs voisins, les accompagner dans leur lien aux professionnels locaux de la filière, les informer sur les méthodes de gestion et les modalités d’intervention, établir les liens avec les professionnels des autres secteurs d’activités (tourisme, loisirs, DFCI, pastoralisme…) et avec les élus locaux.

Il s’agit donc d’établir un diagnostic et des orientations de gestion de leurs parcelles répondant le mieux à leurs projets / attentes mais également aux enjeux de portée générale pour le territoire (économie, écologie, aménagement…). Le PDM permet un regroupement de l’effort d’animation et d’accompagnement des organismes de développement forestier (CRPF, Syndicat de propriétaires, coopérative forestière et experts forestiers en premier lieu) sur un secteur identifié et cohérent du point de vue forestier et territorial.

L’idée serait de cibler des secteurs du Pays Cévennes n’ayant pas encore reçu d’animation spécifique et de coupler cette animation avec d’autres enjeux territoriaux permettent un portage renforcé.

Actuellement, le CRPF recherche les financements nécessaires pour mener cette action et a réfléchi à des secteurs où une animation ciblée pourrait être couplée à des enjeux territoriaux importants.

Cout de l'action

à établir, selon secteur retenu

Les objectifs

Calendrier prévisionnel 

Le Maître d’ouvrage

Centre Régional de la Propriété Forestière Occitanie / Antenne du Gard

Le Maître d'oeuvre

RAS

Les partenaires associés

Communes situées sur les PDM, Syndicat des forestiers privés du Gard,  Coopérative La Forêt Privée Lozérienne et gardoise, Professionnels locaux de la filière forêt-bois, Office National des Forêts, Mission Bois-Energie du Gard, Ales Myriapolis, Conseil Départemental , Conseil Régional, COFOR 30, etc.

D'autres actions

crédit : V.GAVILLET
4 août 2022

Action n°2 – Communiquer et sensibiliser le consommateur final pour l’utilisation du bois local

Action de communication afin de promouvoir l’utilisation du bois local pour le consommateur final
Châtaignier dépérissant
11 août 2022

Action n°24 – Etudier la possibilité de la valorisation locale du châtaignier dépérissant dans la filière bois énergie – PHASE 1

Etudier la valorisation de cette ressource aujourd’hui très peu valorisée
Comité de pilotage charte forestière
14 février 2020

Action 29 : animation de la charte forestière

Animer la charte forestière de territoire Menées à l’initiative des acteurs locaux, et principalement des élus, les chartes forestières