Mise en place d’un programme de subventions aux travaux forestiers

La faible gestion forestière du territoire est constatée sur l’ensemble du territoire d’Alès Agglomération,. La « fermeture des milieux » s’est accélérée depuis le déclin minier et l’exode rural. L’histoire sylvicole et le fait que globalement nous ne sommes pas un « peuple forestier » a eu pour conséquence que les peuplement d’arbres sont souvent dégradés et inquiètent pour l’avenir (nombreux taillis, faible qualité des bois, fermeture des milieux près des lieux de vie accentuant le risque incendie, dépérissements importants de certaines essences comme le châtaignier non greffé, actes de gestion sans véritable réflexion sur le moyen ou long terme, etc.). La culture forestière est un apprentissage, qui s’est délité dans le temps.

D’autres problématiques accentuent ce phénomène de faible gestion forestière, avec en premier lieu la desserte, le morcellement des propriétés forestières, la topographie particulièrement escarpée, etc.

Aussi, de nombreux peuplements arrivent au stade des premières éclaircies (qui sont parfois bien dépassées) sans avoir eu la gestion sylvicole nécessaire en amont. Pourtant la sylviculture est essentielle pour mener les bois en qualité bois d’œuvre. Cette gestion incluant les travaux comme le dépressage et les élagages sont des opérations coûteuses (pas de rémunération par la coupe de bois). De nombreuses éclaircies sont également dites « déficitaires », les revenus de la coupe ne couvrent alors que très partiellement les opérations d’exploitation. Aujourd’hui, il n’y a pas d’autres financeurs permettant d’aider cela sur ce secteur.

Pour autant, l’espace forestier tient une place importante dans la vie du territoire de l’agglomération et il n’est pas à ce jour globalement perçu comme atout (pour le changement climatique, pour l’économie, la biodiversité, pour la maîtrise de certains risques, la régulation des masses d’eau et leur qualité, le tourisme et le cadre de vie). Pour en faire une véritable richesse, il faut une politique forestière ambitieuse, adaptée au contexte local, à l’écoute des besoins. La marge de progression est très importante. Par ailleurs, les moyens des politiques forestières notamment en forêt privée sont assez restreints.

Ainsi, Alès Agglomération propose une opération forte pour permettre ce dynamisme soutenu et une large prise de conscience. L’action est consiste à apporter un soutien important en priorité aux petits propriétaires forestiers, qui soit incitatif, permettant de lancer une dynamique d’actes de gestion forestière. Ceci concrètement par l’octroi de subventions dédiées aux opérations sylvicoles, sur les opérations dites « déficitaires ».

Cout de l'action

500 000 €

Les objectifs

Calendrier prévisionnel 

Le Maître d'ouvrage​

Communauté Alès Agglomération

Rendus

Rendez-vous sur le site d’Alès  Agglomération pour  retrouver le réglement des aides, le formulaire de demande de subvention, la grille d’évaluation des projets : ICI

Contacts : Adeline MASSONChargée de mission Ruralité,                       Communauté Alès Agglomération

04 34 24 70 95 /  adeline.masson@alesagglo.fr

Les partenaires associés

Membres du Comité de pilotage : Elu(e)s de la Commission Ruralité d’Alès Agglomération, Association des Collectivités Forestières du Gard, Centre National de la Propriété Forestière Occitanie, Chambre d’agriculture du Gard, DDTM du Gard / Service Forêt : lors de la création des aides, Syndicat des Forestiers privés du Gard, Office national des Forêts, Parc national des Cévennes, Syndicat des Hautes Vallées cévenoles, Syndicat du Pays des Cévennes

D'autres actions

20150619_taillis_chataignier_MoissacVF
10 août 2022

Action n°15 – Animer pour mobiliser les bois de châtaignier

Pour les filières bois énergie et bois d’œuvre …
Scieur fendeur
14 février 2020

Action 6 : Bois paysan des Cévennes

Valoriser le bois des agriculteurs – Phase 2 : concrétisation du projet Bois Paysan des Cévennes La valorisation de
Pin-maritime
11 août 2022

Action n°17 – Communication autour du pin maritime Cévenol

Vulgariser les connaissances autour du pin maritime Cévenol via des données « clés »